Des serviettes hygiéniques et protège-slips lavables pour des règles écologiques

Après de longs mois d’absence, je reviens pour vous parler de mes créations.

Depuis la naissance de mes petits-enfants, je couds des bavoirs, des serviettes, des lingettes, des couches : ce sont des cadeaux personnalisés, écologiques et durables.

Après la naissance de mon dernier petit-fils, je suis allée passer quelque temps chez ma fille Kiara. Elle m’a demandé de lui coudre de nouvelles protections hygiéniques lavables. J’ai créé mon patron, acheté mes tissus et j’ai fait un prototype.

Gabarits serviettes nuit – flux normal et protège-slip

Pour créer une serviette hygiénique ou un protège-slip lavable, il me faut : du PLU (Polyuréthane), de l’éponge en bambou et un tissu doux en coton gratté ou un velours ou un jersey-coton.

Les protège-slips s’accrochent sous la lingerie avec des ailettes maintenues avec des pressions. Lorsqu’ils sont repliés, ils prennent très peu de place et sont facilement transportables dans le sac à main.

Dessus – dessous

Les serviettes hygiéniques s’accrochent de la même manière. Elles existent en plusieurs tailles : taille ordinaire pour le flux normal, une taille ordinaire plus épaisse pour les flux un peu plus abondants et une taille plus longue, pour la nuit.

Dessus – dessous – pliée

Les points communs entre la serviette jetable et la serviette lavable :

– on les porte seulement quelques heures (4h environ) et on les change régulièrement

– il n’y a pas de risque de fuite : le bambou est une matière très absorbante et le PLU est imperméable. J’ai versé le contenu d’un verre à orangeade sur une serviette : elle a tout absorbé!

– elles sont facilement transportables car elles se plient

Les différences :

– il faut transporter sa serviette lavable après utilisation. J’ai donc conçu des petites pochettes imperméables qui peuvent contenir deux serviettes. Il suffit de plier la serviette utilisée sur l’envers.

Pliée sur l’endroit avant utilisation puis pliée sur l’envers après utilisation

Pochettes de transport imperméables

– il faut laver les serviettes. L’idéal est de les faire tremper dans de l’eau additionnée de bicarbonate (1/2 CC) puis de les laver à 40 degrés et occasionnellement à 60.

– contrairement aux serviettes jetables, les lavables ne contiennent aucun produit chimique. Pas de problème de toxicité et pas de mauvaises odeurs.

Serviettes lavables flux normal – Modèles disponibles

Comme Kiara l’a dit dans son billet, une femme utilise environ 12000 protections hygiéniques jetables au cours de sa vie. Cela lui revient à environ à 2400 €. « Investir » dans le durable est bien plus économique car une serviette lavable dure des années (environ 5 ans si elles sont bien entretenues). C’est aussi bien plus écologique : aucun produit chimique ni toxique, uniquement des matières naturelles. Pas de déchets !

Protège-slips lavables – modèles disponibles

J’ai commencé par faire des serviettes et des protège-slips pour ma fille. Puis pour ma belle-fille et de fil en aiguille, j’en ai fait sur commande. J’en ai envoyé par courrier. Mes protections hygiéniques lavables sont disponibles sur commande. Si cela vous intéresse, laissez-moi un commentaire, je répondrai à toutes vos questions (motifs, coloris, taille, prix…)

Je vous ferai découvrir d’autres créations durables. A bientôt.

Publicités